AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cassius Morton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassius Morton
Nouvel inscrit
avatar

Nom de code : ---

Avancement : 0 points
Accréditation : Aucune
Inventaire : Vide

Concentration : 0 points

Aptitudes : Perception : || Empathie : || Equilibre : || Combat au contact : || Combat à distance : || Commando : || Discrétion : || Système D : || Survie : || Conduite : || Communication : || Culture générale : || Occultisme :

Mission en cours : Aucune

MessageSujet: Cassius Morton   Lun 4 Juin 2012 - 18:13

Nom civil : Cassius Morton

Age : 33

Description physique : Cassius Morton n'est pas très impressionnant du haut de ses 1m75. À première vue, il entre dans ce que l'on pourrait appeler la "norme pondérale" avec ses 70kg tout mouillé, et pourtant, il semble tout de même s'entretenir physiquement. Il porte souvent des chemises bien ajustées qui font ressortir ses bras et ses épaules. Des cheveux bruns très courts, et un regard sombre la plupart du temps sur un teint hâlé lui valurent la classification de "brun ténébreux" dans le passé. Ses collègues de boulot ainsi que les quelques femmes, dont il avait conquis le cœur, lorsqu'il estimait pouvoir perdre du temps à ce genre de flânerie, l'appelait ainsi en référence aux films de gangster façon "Al Capone". Comme s'il prenait soin d'appuyer sur ce côté "dark", il entretien une légère moustache taillée ainsi qu'une mouche qui surplombent une barbe la plupart du temps mal rasée. Sa difficulté à sourire renforce de plus belle l'effet qu'il veut transmettre quant à sa personnalité, et pourtant, il reste agréable à regarder.

Cassius aime s'habiller élégamment, un peu dans le style des années 50, à savoir, ensemble chemise bretelles ainsi que chaussures cirées et pantalons ajustés. Il lui arrive de porter un chapeau feutre avec un imperméable beige bien taillé lorsqu'il sort, ce qui lui donne un look "inspecteur" qu'il aime particulièrement. Il faut dire que des vêtements, Cassius en possède une panoplie. Avec son métier qui le pousse à voyager, parfois de façon inoppinée, il s'est constitué une belle collection de fringue, et d'ailleurs, depuis son dernier périple sans valise, il garde toujours une malle remplie, prête à être saisie pour partir sans prévenir. Il ne porte pas de bijoux, si ce n'est deux anneaux qui enserrent son annulaire droit, mais Morton n'est pas spécialement loquace quand on le questionne sur ce point. Il prend soin de lui et ça se sent : Cassius dégage la plupart du temps une odeur fraîche de déodorant ou de parfum pour homme de bonne facture.

En quelques mots, il présente bien et fait propre sur lui.



Description mentale : Cassius est en premier lieu quelqu'un de très méfiant, voir paranoïaque. C'est le genre de gars qui préfère prévenir que guérir, et pourtant, aucun évènement de sa vie n'aurait pu le rendre ainsi, si ce n'est les avertissements constants de ses parents concernant le monde extérieur et ses dangers, lorsqu'il était enfant. Il est également très tenace et plutôt affûté, aptitudes plus que primordiales pour son activité professionnelle. Son métier de journaliste l'a donc déjà amené à enquêter sur toute sorte d'affaires, allant du banal scandale sexuel à des histoires plus sombres et mystiques. L'occulte l'intéresse particulièrement, par sa nature ouverte et curieuse. Il n'est par contre pas spécialement amical et on pourrait même dire qu'il est plutôt cinglant. Il pratique le sarcasme avec une aisance particulière ce qui a tendance parfois agacer ses interlocuteurs. Il n'a pas de problème avec l'alcool, il boit de manière sociale, c'est à dire, rarement tout seul, mais plutôt pour s'intégrer dans des milieux où il en a besoin. Il est par contre fumeur régulier, sans aucune réelle cause, si ce n'est l'envie. Cassius doit fumer en moyenne un paquet de blonde par jour. Sa marque préférée ne produit que des paquets souples, ce qui ajoute réellement une touche vintage à son look de base.

Description de son talent compétences: Sang froid. Cassius Morton est un homme extrêmement calme. Il parle toujours d'un ton mesuré, si bien que parfois, ses interlocuteurs doivent tendre l'oreille pour saisir ses paroles. Il semble calme même dans des situation de conflit, ou même parfois de danger - cela dépend du degré de danger bien sur, mais jusqu'à maintenant il n'avait pas paniqué, même le jour ou il s'était fait agresser à l'arme à feu dans la rue par une nuit sombre - d'où son titre de champion corpo au tir. Ce calme de glace lui permettait une concentration et une précision plutôt efficace avec une arme de poing, et Cassius s'en était aperçu durant son adolescence alors qu'il jouait avec une carabine à plomb. C'est son père qui eu l'idée de l'inscrire à des concours de tir, et Cassius en avait fait son sport de prédilection.


Activité - profession passée: Journaliste

Objets :

- 2 Anneaux autour de son annulaire droit.
- Un briquet Zippo argenté, gravé "CM"
- Un flingue de marque Beretta, qu'il utilise en compétition. Il ne le transporte pas avec lui, mais le garde a côté de son lit dans un tiroir non verrouillé.
- Un smartphone


Histoire :

BANG !

Le coup de feu avait retentit dans la forêt, faisant s'envoler tout oiseau effrayé, à porté de tir. Le petit garçon se bouchait les oreilles, est ce que coup avait fait mouche ? Il fallait qu'il ouvre les yeux pour vérifier... Tout doucement il ouvrit ses paupières en direction de la victime du tir. En plein dans le mille ! La cible avait chu sur le sol, inerte et trouée. L'homme se rapprocha du petit garçon avec le fusil à la main et un sourire de stisfaction qui lui pendait aux lèvres. D'un geste vif et tout en observant le jeune garçon, il avait réarmé la carabine en faisant claquer la petite manivelle qui enclencha une autre cartouche dans le canon. L'homme se rapprocha du petit, et lui tendit l'arme précautionneusement.

- Ok Cassius ? Tu fais attention, c'est une arme que tu tiens dans tes mains, hein ?

- OK p'pa !

Le jeune garçon d'une douzaine d'années se tenait debout dans une des nombreuses clairières du bois de Butterwoods, qui surplombait la maison familiale, avec une carabine de modèle Longrifle dans les mains. Devant lui à une petite dizaine de mètres se trouvait une rangée de canettes de couleur rouge et blanche qui avaient précédement contenu un Soda surement bien trop sucré pour un gosse de l'âge de Cassius. Son père se tenait debout à ses côtés, prêt à agir en cas de maladresse de son cher, car unique, fils. Il faisait bon en cet après midi de Printemps, le vent était calme et la chaleur des rayons du soleil était attenuée par les arbres environnants. Lors de la dernière scéance de tir, Cassius avait impresionné son paternel en ayant presque fait un sans faute à une distance plus que respectable, enfin, pour quelqu'un de douze ans. Amusé par le talent de son fils, Leroy Morton -le père- avait décidé de former son petit champion personnellement, allant contre l'avis d'Alisha, sa femme. Il faut dire que Cassius et Leroy étaient très complices et prenaient un malin plaisir à contredire la malheureuse et minoritaire femme de la maison. L'ambiance chez Cassius était on ne peut plus banale, avec des hauts et des bas, comme dans toute bonne famille de la région. La seule chose qui différenciait la maison des Morton résidait dans le fait que jamais on ne pouvait y entendre des éclats de rires ou des chants, non, les Morton étaient réputés pour leur tempérament austère et froid.

C'est ainsi que Cassius atteint sans problème l'âge de la majorité. Il avait rencontré une jeune fille nommée Lucy durant la fin de ses années de collège et était ce que l'on pourrait appeler "en couple" depuis maintenant quatre années. Il faut dire que Lucy était extrêmement jolie. Elle était mince et d'allure sportive, parfaitement proportionnée. Ses hanches dansaient gracieusement à chaque fois qu'elle marchait, et ne laissait que très rarement les garçons qu'elle croisait indifférents. Ses longs cheveux bruns profond lui arrivaient jusqu'aux épaules et le sourire qui accompagnait le vert de ses yeux légèrement en amande aurait pu faire sombrer n'importe quel homme. C'était une superbe jeune fille. Cassius et Lucy se voyaient très souvent même en dehors des cours. Elle était amoureuse et lui aussi. Inséparables, ils voyaient leur avenir ensembles, dans le meilleur des mondes.
À leur vingt cinquième année -les deux étaient de la même année de naissance- Lucy et Cassius vivaient dans un petit appartement en centre ville dans une petite ville appelée GreyFalls, loin de leur village natal. Cassius était devenu un jeune journaliste dans une rédaction de petite presse locale dont le papier s'appelait "DailyGrey" et Lucy continuait ses études afin de travailler dans le commerce international. Les deux amoureux vivaient ensembles depuis presque deux ans mais leur flamme s'atténuait à chaque jour qui passait. Tout deux commençaient à prendre des chemins différents, et de petites querelles venaient assombrir leur horizon. Un soir, alors que Cassius rentrait fatigué d'une journée merdique, Lucy vint à sa rencontre et une dispute dont ils n'auraient pu ni l'un ni l'autre en expliquer la cause, éclata, ayant pour résultat une séparation temporaire mais qui, au final, s'avéra définitive.

Comme le dit l'adage, lorsqu'un vase éclate, on a beau recoller les morceaux, il reste quand même les marques...

Aujourd'hui Cassius vit seul, en appartement. Enfin seul, ce n'est pas réellement le cas, il a adopté un jeune chat qu'il a nommé "pop hip", suite à son goût prononcé pour la musique Hip Hop. Il a très mal vécu sa séparation avec Lucy, et y repense encore quelques fois, avec une certaine nostalgie. Elle de son côté à refait sa vie et lui le sait, il l'accepte même. Depuis cet événement il s'est investi de plus belle dans son job ce qui lui a valu le nombre de promotions suffisants pour être à l'aise dans sa vie. Mais il a toujours cette sensation de tourner en rond, il n'y a plus beaucoup d'investigation qui ne l'excite comme à ses début, et le fait qu'il soit autant blasé n'arrange rien quant à ses relations avec ses semblables. Il ne cherche plus à séduire d'autres femmes, ni même à rejoindre les quelques amis qui lui reste et pensent à l'inviter à des soirées. Même les compétitions de tir lui paraissent fades, étant donné son niveau très élevé. Il s'était essayé également pendant cinq années à la pratique du Krav Maga, ce sport de self défense close combat, et avait acquis une certaine maîtrise de la discipline, d'où musculature entretenue.

GreyFalls, Lundi, 7h30.

En cette matinée d'été, il s'était réveillé plus tôt afin de profiter du climat en terrasse d'un café et y flâner en lisant son journal, tant pis si il arrivait en retard au boulot. Cassius s'était assis à une table d'un café nommé "Espresso", et s'était demandé si cette faute d'orthographe était volontaire ou non. La commande était passée et le serveur mal aimable disparu dans la salle sombre et crasseuse qui empestait le fond de fût de biere. Le jeune Morton lisait son journal, bercé par le gazouillis des piafs qui squattaient le parc en face de la terrasse. Une odeur de café frais vint lui chatouiller le nez et lui donna envie de s'en griller une. Alors qu'il sortait son paquet de cigarettes de sa poche, il avait relevé les yeux et aperçu un homme habillé en costume entre le noir et le bleu marine, coiffé d'un chapeau melon et à l'allure décidée, s'approcher de sa table. D'un air dépité il prit son paquet et tapota sur le fond avec son index afin de faire dépasser un filtre avant de le saisir avec ses lèvres.


# Allez, encore un taxeur... Vraiment des crevards dans ce bled sérieux...#

L'homme s'était assis à sa table sans même demander au préalable l'autorisation et regardait Cassius silencieusement affichant un demi sourire. Le jeune lui retournait son regard également sans un mot, ni sourire, puis ouvrit son zippo dans un claquement métallique qui se mit à empester l'essence pour allumer sa clope. Après avoir crapoté les deux premières bouffées, Cassius saisit sa cigarette entre son index et son pouce pour en tirer une troisième plus appuyée et la recracha sur le côté. Le silence devenait presque ridicule, l'un fumait et l'autre souriait, mais aucun ne semblait vouloir briser la glace en premier. Finalement, comme s'il était conscient que la situation n'allait jamais avancer à ce train, l'homme au chapeau melon prit la parole :

- Et bien, on m'avait pourtant vanté votre curiosité...
- Je ne suis curieux que quand le sujet m'intéresse.

Cassius avait rétorqué du tac au tac comme un boxeur qui aurait contré un crochet en plein combat, en crachant la fumée de sa cigarette par les narines. L'homme au chapeau melon souriait toujours, il décroisa les bras afin de se reculer et permettre au serveur de déposer le gobelet fumant de café devant Cassius. Ce dernier ne daigna même pas demander si le nouvel arrivant souhaitait consommer. L'homme en costume regardait Cassius qui ne lui adressait pas un mot, et lui fit signe de la main ironiquement :

- Non je ne prendrais rien merci... Vous disiez être curieux lorsque le sujet vous intéressait, mais avez vous la moindre idée de ce que j'ai à vous proposer ?

- Bin je vois un type inconnu avec un goût certain pour les vieilles séries anglaises qui me bassine pendant que je profite du soleil avant d'aller à mon taff, et par la même, dans une foutue routine dans laquelle je suis empêtré jusqu'au cou... Et ça ne m'intéresse pas merci.

L'homme au chapeau melon gloussa discrètement et continuait de sourire. Il croisa de nouveau les bras, et s'était adossé dans le fond de sa chaise en plastique blanche et sale.

- Croyez vous aux légendes mystiques M. Morton ?

# Merde ! Comment il connait mon nom ce type ? Mais c'est qui bon dieu ?! #

Morton était à la fois stupéfait et intrigué qu'un inconnu en costard vienne lui parler comme ça, et qui connaissait son nom. L'homme le connaissait visiblement, mais lui ignorait complètement d'où il sortait et qui il pouvait bien être... L'homme mystérieux repris :

- Croyez vous aux fantômes, aux monstres, au père noël et aux vampires ? Cassius hésita un instant avant de répondre.

- Je pense que le père noël est un piège, mais je ne suis pas fermé concernant les autres...

L'homme au chapeau sourit de nouveau, et glissa une petite enveloppe brune et gonflée en direction du journaliste. Ce dernier posa machinalement la main dessus, comme si sa curiosité lui ordonnait de lire ce qu'elle contenait.
L'inconnu se leva doucement et jeta une poignée de petite monnaie sur la table avant d'ajuster son manteau noir pour prendre congé.


- Je vous l'offre, dans l'espoir de vous revoir prochainement. Vous lirez des choses bien intéressantes dans cette enveloppe, ainsi qu'une adresse. Si vous souhaitez réellement ouvrir les yeux sur notre monde, je vous conseillerais de bien mémoriser l'adresse. Vous allez changer de routine désormais.

Puis avant de tourner les talons, il ajouta en souriant toujours :

- Etant donné que vous êtes curieux, je vous dit à demain.

Cassius Morton était excité, il avala une gorgée de café et fit la moue tant il était amer. Ce type qu'il ne connaissait pas avait en une seconde provoqué une série de questions qui défilaient dans la tête du journaliste. Etait-ce une blague ? Un jeu ? Une réalité ? Pour Cassius, il n'y avait pas de doute, même une mauvaise blague était un bon moyen de se sortir de l'impasse dans laquelle il errait depuis trop longtemps. Une sorte de porte secrète, et les portes secrètes ont tendance à l'intriguer...


Aptitudes imposées :

- Perception :+2

- Empathie :-1

- Equilibre :+2

- Combat au contact :Krav Maga +2

- Combat à distance :Arme de poing +3

- Commando :-0

- Discrétion :+3

- Système D :-1

- Survie : Milieux Urbain +1

- Conduite :Voiture +1

- Communication : Russe +1 / Espagnol +1

- Culture générale :+2

- Occultisme :+1

Aptitudes libres :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cassius Morton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Cassius Clay
» (11) ALEXIANE « i keep on running »
» Henriette d'Angleterre, mais appelez moi « Madame » !
» Cassius Circeus Vopiscus
» Bureau d'Eric Morton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Service des Affaires Occultes - S.A.O :: Hors Jeu :: Fiches de Personnages-
Sauter vers: